A propos

« J’ai l’esprit casanier et l’instinct voyageur » – Victor Hugo

 

Des voyages, des séjours, des vacances, des week-ends, des excursions, des balades, nous en avons connus ; parenthèses enchanteresses pourtant trop brèves.

Aussi intenses fussent ces moments, nous avons vécu chaque retour avec une satisfaction néanmoins teintée  d’un vague  sentiment que le temps nous filait entre les doigts, qu’il manquait pour voir, comprendre, gouter, sentir et ressentir ce monde qui nous appelle à sa rencontre.

 

C’est ainsi que ces expériences, diverses et variées,  ont eu le même effet, celui de nourrir un vieux projet. Un projet d’ado, maintes fois discuté avec enthousiasme, sans pour autant le concrétiser. Celui de prendre le temps d’un vrai voyage, où le but ne serait pas tant la destination que le chemin.

Cette envie avait toujours été présente sans pour autant devenir écrasante car le temps n’était pas encore venu. Simplement là, dans l’attente du moment, du basculement.

Ravivée par les paysages de l’Inde et du Canada, l’envie s’est faite plus pressante. Destinations sans aucun rapport apparent, mais toutes deux percutantes à leur manière : l’une par le tumulte de sa vie, son omniprésence, l’autre, par la grandeur de ses paysages, son calme déconcertant.

 

Et puis un jour, rattrapés par la réalité, l’envie est devenue trop forte et s’est imposée l’idée que c’était maintenant ou jamais.

Nous voici donc partis pour un tour d’Amérique centrale et d’Amérique Latine. Pas toujours à deux, pas exactement le même trajet pour l’un et l’autre, parfois seuls, parfois accompagnés, mais toujours sur la route, au gré de nos envies et de nos rencontres.

Un blog pourquoi faire ? Pour avoir un pied ici et ailleurs, pour maintenir le lien, pour partager, et échanger, sans plus d’ambition. Des photos, beaucoup, de ce qui nous a marqué. Des articles, un peu, sur ce qui nous a interpellé. Bref, un aperçu d’un jour ailleurs, à travers les yeux d’un globetrotter.

 

Bienvenue.

M&M’s